• Red Rising (T.1) ou le coup de coeur

    Ma note : 16/20

    Titre : Red Rising

    Genres : [Science-Fiction] Dystopie, Space Opera, Action, Amour & Amitié, Guerre

    Auteur : Pierce Brown

    Année : 2014

    Pays d'origine :  Drapeau des États-Unis Etats-Unis

    Nombre de pages : 382 (pour 44 chapitres)

    Adapté : Non

    Synopsis : "J'aurais pu vivre en paix. Mes ennemis m'ont jeté dans la guerre."
    Darrow n'est pas un héros. Tout ce qu'il souhaite, c'est vivre heureux. Mais les Ors, les dirigeants de la Société, en ont décidé autrement. Ils lui ont tout enlevé : sa raison d'être, ses certitudes, jusqu'à son reflet dans le miroir.
    Darrow n'a plus d'autre chose que de devenir comme ceux qui l'écrasent. Pour mieux les détruire. Il va être accepté au légendaire Institut, y être formé avec l'élite des Ors, dans un terrain d'entraînement grandeur nature.
    Sauf que ce même paradis est un champs de bataille. Un champ de bataille où règnent deux règles : tuer ou être tué, dominer ou être dominé.

     

    Comme à mon habitude je flânais chez mon libraire afin de régaler mes yeux des nouvelles sorties. Et sur une étagère ma foi bien garnie (Hunger Games, Les Ecriveurs, Percy Jackson pour ne citer que mes préférés), la chatoyante couleur de Red Rising a attiré mon regard. Sans vous mentir, en plus de n'avoir aucun sou-sou à investir dans un nouveau bouquin, j'étais dans ma période chick-lit, où je ne lisais que des livres de 0 à 250 pages et qui, de préférence, n'avaient pas de suites et étaient sans prise de tête. Donc, quand j'ai retourné par curiosité ce tome pour voir un peu de quoi ça parle, mon cerveau m'a dit "huh, huh, pas pour aujourd'hui".

    Red Rising (T.1) ou le coup de coeur

    j'ai pas insisté...

    Puis, quelques mois après, de la YouTube money plein les poches, je m'empare de tous les livres que je vois (c'est faux). Et bien sûr, Red Rising est dans ma liste. 

    Le tout premier truc qui m'a frappée, après la beauté de la couverture (non mais sérieux, en vraie elle est magnifique), c'est le plan de l'Institut et la pyramide des Couleurs. Je vous assure que lorsque vous tombez sur un livre avec des plans et des croquis, vous vous dites deux choses :

    - L'histoire va être DINGUE

    - Punaise, on s'est pas foutu de ma gueule

    Red Rising (T.1) ou le coup de coeur

    La deuxième chose qui m'a fait poser mes fesses là et commencer ce bouquin, c'est l'incipit. Les deux premières phrases qui m'ont donné un frisson de hype et qu'on retrouve aussi dans le synopsis : "J'aurais pu vivre en paix. Mes ennemis m'ont jeté dans la guerre." Simple, efficace, sobre, pertinent. Bref, je ne sais pas pour vous, mais bon Dieu moi, j'avais vachement envie de savoir ce qui arrive à notre cher Darrow. Et d'ailleurs, parlons-en.

    Comme expliqué dans le synopsis, Darrow est un Rouge, la plus basse Couleur de la pyramide, en un mot, les esclaves de la Société. Sauf que... bah Darrow s'en fiche. Ce n'est pas un héros, pas un rebelle, il est très bien comme il est à Lykos, à creuser les entrailles de sa terre natale Mars pour en extraire de l'hélium 3 et contribuer à l'expansion de l'Humanité dans tout le Système solaire. En fait, Darrow est tout le contraire de sa femme, Eo, qui elle trouve sa vie injuste (et elle a bien raison), et compte bien y remédier. C'est donc à cause d'un concours de circonstances déclenché par sa chère Eo que Darrow va se retrouver enrôler chez les Fils d'Arès, une association terroriste qui sème la zizanie dans toute la Société.

    Je ne vais pas vous mentir, il faut s'accrocher quelques fois, parce que l'énorme défaut de ce tome, c'est qu'il traîne en longueur. Il est très irrégulier, et vous pouvez vous ennuyer pendant 15 chapitres et avoir des frissons d'excitation pendant les 5 suivants avant de retomber dans la longueur.  VOUS AUREZ AUSSI PLUSIEURS FOIS ENVIE DE METTRE DES PETITES CLAQUES A DARROW, ET C'EST NORMAL, DÉTENDEZ-VOUS.

    Red Rising (T.1) ou le coup de coeur

    imaginez juste que Darrow soit la petite fille blonde

    Donc comme je le disais, si le début vous semble long voir inintéressant, accrochez-vous à votre slip et attendez la 2e partie, là où les choses sérieuses commencent, et prenez de quoi grignoter pour la 3e partie, histoire de vous mettre très bien. Le livre se rattrape aisément et va même au de-là de mes espérances à la 3e partie et monte en crescendo vers la perfection.
    Red Rising n'a pas peur d'être grossier, d'être cru, d'être sombre, d'être mauvais. Et c'est ce que j'aime. J'aime les blagues de beauf de Sevro (big up le Gobelin), j'aime le style trop d4rk et tiraillé entre l'amitié et les valeurs de Cassius, j'aime Mustang parce qu'elle a une paire d'ovaires sur-dimensionnée et j'aime aussi Darrow parce que quand même, il a eu une évolution de MALADE de ce tome. Physique et mentale d'ailleurs.

    On va noter un autre point négatif, c'est que quelques fois, on va pas se mentir, notre camarade Darrow se sort des situations désespérées de façon totalement cliché et/ou prévisible ou au contraire, totalement wtf. Et on va pas se le cacher, ce petit a aussi le don de clairvoyance des fois. D'ailleurs, je vais vous le dire tout de go, vous risquez sûrement de deviner pas mal d'intrigues majeures dès le tome 1. Mais ne vous inquiétez pas, tonton Pierce Brown a plus d'un tour dans son sac, et avant même que vous ne puissiez soupirer, vous aurez déjà terminé le tome, et deux fois. Parce que croyez moi, bon sang, cette série est terriblement addictive.

    Conclusion : Etant plutôt adepte de la science-fiction, et de la dystopie, je peux aisément dire que Red Rising premier du nom vaut le détour pour les fans des deux genres, et même plus! Avec un univers paramétré au millimètre près, une histoire originale -nonobstant de quelques éléments de l'intrigue facilement assimilés- et de sacrés personnages tous plus complets et complexes les uns que les autres, le premier tome de la première trilogie de Pierce Brown a été un coup de cœur pour moi. Même avec ses erreurs, le livre reste largement cool et le style d'écriture, simple et équilibré va faire basculer votre bon sang de foutu cœur. 

    Ma note : 16/20


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :