• Noragami, un shonen de qualité supérieure

    Ma note (pas définitive) : 17/20

    Fiche Technique

    Titre original : Noragami (ノラガミ)

    Titre alternatif : Stray God

    Réalisateur : Tamura Kotaro

    Adapté du manga : Noragami de Adachitoka

    Société de production : Bones

    Année : 2014-2015

    Nombre de saison(s) et d'épisodes : 25 épisodes répartis en 2 saisons + 2 OAVs par saison

    1. Noragami

    2. Noragami Aragoto

    Pays d'origine : Drapeau du Japon Japon

    Genres : [SHONEN] action, aventure, comédie, fantastique et mythes, humour, amour & amitié

    Synopsis : Yato est un dieu mineur dont le rêve est de devenir la divinité la plus vénérée du pays, avec son propre temple et ses cérémonies. Pour ce faire, il exauce n'importe quelle demande contre une rémunération de 5 yens.
    Au cours de l'une de ses missions, il manque de se faire écraser par un bus qu'il évite grâce à une lycéenne, Hiyori Iki. N'ayant pu éviter le véhicule, la jeune fille verra alors son âme se séparer de son corps lorsqu'elle s'endort. Refusant de rester dans cet état, Hiyori demandera à Yato de l'aider à retrouver son état originel. En attendant de trouver une solution, sa condition va lui permettre de découvrir un autre univers collé au sien, qui est aussi fascinant que dangereux : le monde des esprits.

     

    N'y allons pas par quatre chemins : Noragami est pour moi l'un des meilleurs shonens de cette décennie. Sans déconner.

    Animation au poil, seiyuus performants et histoire prenante, avec beaucoup d'humour et un soupçon d'amour ainsi que de beaux combats. Noragami est la preuve que le shonen peut se réinventer et surtout que les femmes savent faire du shonen! Recochoku affirmait en 2014 que l'anime était le deuxième plus populaire de la saison de sortie (hiver 2014) selon les otakus japonais, juste après Hoozuki no Reitetsu et avant Nisekoi. Et les deux openings de cet anime arrivent à se glisser en n°8 et n°5 du top 10 des meilleurs openings d'animes selon le site Animeanime.jp. En bref, Noragami, ça claque. Mais de quoi ça parle?

    Yato (aussi appelé humidificateur de culottes dans le milieu) est un dieu repenti de la calamité qui erre dans tout le Japon à la recherche de personnes à aider en échange d'une pièce de 5 yens. Le dieu nourrit depuis toujours le rêve d'avoir un temple et un culte à sa gloire, et pourquoi pas, devenir le dieu le plus vénéré du Japon? Du coup, dès que vous avez un pépin, que ça soit une fuite de gaz ou des envies de suicide, une pièce de 5 yens et il vous sortira des ennuis, satisfait, ou remboursé. L'histoire se corse quand Hiyori Iki (ou meilleure personnage principal féminin), une lycéenne banale fan de boxe est victime d'un accident de voiture, un peu à cause de Yato. Depuis ce jour Hiyori souffre d'une sorte de "narcolepsie" qui provoque une séparation temporaire de son corps et de son âme lorsqu'elle s'endort. Sacrifiant donc à son tour une pièce de 5 yens pour exiger du dieu un retour à son état normal, Hiyori va côtoyer Yato et son nouveau shinki Yukine et découvrir le monde des esprits, remplis d'ayakashis, de fantômes et d'autres dieux hauts-en-couleurs.

    Noragami, pour moi ne souffre que de peu de défauts, comme une intrigue quelques fois incohérente ou trop lente (et des fois trop rapide) et des personnes sur lesquels on passe vite dessus sans s'attarder. L'anime a aussi quelques fois peur de sortir des sentiers battus ou d'oser être sombre. Mais Noragami est aussi fort de personnages complexes et attachants (Hiyori, je t'aime, Yato, épouse-moi), d'un univers riche et d'une qualité audiovisuelle magnifique (vous allez réécouter les openings souvent).

    Pour moi, c'est clair, les deux saisons de Noragami se placent largement dans mon top 20 des meilleurs animes tous genres confondus, à voir absolument, en espérant qu'une nouvelle saison couvrira bientôt la suite du manga!

    Ma note (pas définitive) : 17/20


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :