• [Eklabugs] Quand t'écris la magie

    [Eklabugs] Pourquoi il faut poser les bases de la magie pour mieux l'exploiter

    by Xyee

    La magie, qu'on croit à son existence ou non, déchaîne les passions. Souvent utilisée dans la fiction, la magie semble sans limite... vraiment?

     

    Salutations à vous, chers lecteurs! C'est avec un immense  plaisir que je fais d'une pierre deux coups en me lançant dans l'aventure Eklabugs (dont j'en reparlerai en fin d'article), et que j'inaugure la rubrique "Parlons-en"! Que d'émotions.

    [Eklabugs] Pourquoi il faut poser les bases de la magie pour mieux l'exploiter

    j'pleure maggle

     Bref, essayons pour une fois de ne pas digresser, et de rester sérieux. 'Fin, à peu près. Aujourd'hui mes petits, grâce au thème Eklabugs, on va parler de magie, mais pas n'importe comment, on va essayer d'être un peu didactiques (lol), et de piger, comment utiliser la magie pour que vos lecteurs soient imprégnés de l'univers sans passer leur temps à se poser des questions. Comment je sais que vous adorez les pavés (non), prenez-vous un snack, un p'tit jus et c'est parti mon kiki!

    PS: Je vais volontairement faire l'amalgame entre fantasy et fantastique qui ne sont pas tout-à-fait pareils. Dans un monde de fantasy, la magie est une chose plus ou moins reconnue ou du moins normale, à l'inverse du fantastique où la magie n'est pas normale ni reconnue. Je le fais par pure fainéantise, je le reconnais et je m'en excuse. Voici un cookie pour me faire pardonner.

    [Eklabugs] Pourquoi il faut poser les bases de la magie pour mieux l'exploiter

     I/ La magie, c'est quoi?

    Question fondamentale pour ce qui va suivre, ici, nous allons essayer de définir ce qu'est la magie. Alors si je vous pose la question, vous allez certainement vous répondre "bah la magie, c'est magique!" que la magie est une opposition au naturel et au rationnel. En d'autres termes, qu'elle va à l'encontre des lois établies la nature. C'est un mot un peu valise où on met tout ce qui nous semble irréalisable par la science et la technologie. Beaucoup pensent que la magie et la technologie/science sont opposées. Pourtant, parfois la frontière entre la magie et la technologie/science est floue. Prenons le cas de Spider-man alias Peter Parker. Vous savez tous comment cet adolescent est devenu l'Homme Araignée, et pour Jean-Moundir et Marie-Simone qui sont sorti hier de leur hibernation de 200 ans, ce dernier a été piqué par une araignée radioactive. Sur le papier c'est très classe, tout le monde ne jure maintenant que par la radioactivité pour justifier une mutation mais dans les faits, c'est plus complexe. Déso, mais je doute fort que notre ami Peter aurait pu survivre à ça. Putain c'est une araignée RADIOACTIVE quand même. Et je vous entends déjà protester "gnagnagna, mais c'est une fiction!", yep, exactement, mais ça va à l'encontre du naturel et du rationnel. Je vous l'accorde, ça sonne un peu bizarre. Mais ne vous inquiétez pas, nous n'allons pas tergiverser cent-cinquante ans sur si oui ou non la science/technologie de la fiction peut être assimilée à de la magie, ce n'est pas le point. Alors pour mettre tout le monde d'accord nous aller parler de la magie dans la fiction.

    [Eklabugs] Pourquoi il faut poser les bases de la magie pour mieux l'exploiter

    II/ La magie dans la fiction

    Quand je vous dis magie et fiction vous allez sûrement penser à Harry Potter, à tous vos bouquins et jeux d'(heroic) fantasy, et autres. 

    La magie dans la fiction est très diverse. Elle peut aller de l'omniprésence totale et de la connaissance et/ou pratique par tous comme dans les mangas Iris Zero (Hotaru Tanaka) et My Hero Academia (Kohei Horikoshi) ou même avec la saga Star Wars (Georges Lucas) et la Force, jusqu'à sa rareté extrême comme dans Witch Song (Amber Argyle) ou Le Prix de la Magie (Kathleen Duey). Des fois la magie est assimilée à de la technologie ou de la science, comme précédemment dit avec Spider-man (Stan Lee) ou alors cohabitent en harmonie, comme dans la saga To Aru Majutsu no Index/Railgun (Kazuma Kamachi). Il y a encore des milliers et des milliers d'exemples d'utilisations de la magie, comme un monde magique où la magie est comme qui dirait "conditionnée" et donnée à quelques uns, comme dans Game of Thrones (George R.R. Martin). En effet, les seuls personnes ayant "pratiqué la magie" sont des gens "faits pour ça" (de type prêtresse, sorcière, etc...) et sont plutôt minoritaires. Bref.

     Il y a des centaines de milliers d’œuvres diverses et variées contenant de la magie, la fantasy et tout ses sous-genres, sont là pour ça. Si vous n'y avez jamais touché, je vous mettrai une petite liste de mes œuvres "magiques" préférées (je n'en ai pas lu des masses, mais assez pour avoir vu pas mal de perles... et de fails). Maintenant qu'on s'est posé là-dessus, recentrons-nous sur notre petit nombril, parce que OUI, cet article est pour VOUS, VOUS qui écrivez de la fantasy (ou pas d'ailleurs), et vous vous posez la question : comment gérer la magie. Car, de par sa nature surprenante, et irrationnelle, la magie peut faire tout et n'importe quoi, de te créer un sandwich jusqu'à contrôler l'Univers, en passant par ressusciter Amy Winehouse (coucou Manhattan Carnage). La magie est infinie, vous le savez, nous le savons, elle peut tout faire, et c'est ça son plus gros problème, c'est qu'elle est sans limite, et on peut vite partir en steak et écrire un peu n'importe quoi. Alors sans plus attendre, voilà mes 10 conseils pour gérer sa magie dans sa petite (fan)fiction. Bien entendu, je ne détiens pas la vérité absolue, je me suis juste sondée moi et mes deux ou trois potes et j'en ai fait un topo. Z'êtes prêts? On est parti!

    III/ La magie en 10 points

    1) Définir d'où elle sort

    La magie est utilisée un peu n'importe comment. Avec des objets, avec son corps, avec des incantations ou des reliques.

    2) Définir ce qu'elle est

    En gros, c'est de vous demander "comment elle se forme". Je vous conseille de vite poser les bases pour la suite. Si elle est rare ou non, si elle n'utilise que les quatre élément ou au contraire, rien de tout ça, si elle est le fruit de la science ou son parfait contraire. Précisez aussi ses origines, si elle a toujours été là ou un jour, elle a apparu comme par magie (haha, la magie apparaît comme par magie, excellent!).

    3) Poser les règles et contraintes

    La plus importante des règles est là. Il faut réglementer la magie. Votre magie n'est pas besoin d'être limitée. Elle être infinie mais régie par des règles. Genre pas de transmutation ou pas de rappel à la vie, ou à l'inverse, création de monstres autorisée ou autre chose. C'est très important que ça se sache, pour ne pas prendre le lecteur "traître" et lui permettre de plonger dans l'histoire. Par exemple, dans Game of Thrones, la magie est illimitée, mais on doit opérer un rituel et être "qualifié" pour. Ce n'est techniquement pas n'importe quel zouz qui sort de son trou et fait ce qu'il veut quand il veut avec la précieuse magie.

    4) La défense et l'attaque

    Votre magie est-elle offensive? Si oui, peut-on se défendre d'un attaque magique? La magie peut aussi être curative? Que cause-t-elle à un non-magicien s'il est touché?

    5) Qui elle touche

    Assez proche du 2e point, la question est qui utilise la magie? Votre magie est-elle héréditaire? Est-ce qu'elle touche une seule catégorie de personnes? Peut-on naître non-magicien mais en développer? Peut-on apprendre la magie et peut-on la synthétiser? Ou peut-être qu'elle est innée chez tout-un-chacun mais pas forcément praticable par tous (un peu comme la pression spirituelle dans Bleach). Oui alors elle ne peut être utilisée que par le biais d'une relique, par n'importe qui. Ou comme Harry Potter (oui j'aime cette oeuvre), la magie est le "fruit du hasard". On peut aussi aborder les races. Si vous créez des elfes ou des djinns ou que sais-je, leur magie est-elle différente?

    6) La rapport à la magie

    La magie est-elle reconnue comme telle ou est-ce qu'elle a un autre nom? Est-elle crainte? Vénérée? Croit-on en elle? Ou bien elle fait partie du système? Ou alors elle est illégale? 

    7) Magie noire et magie blanche

    La magie est-elle neutre, c'est à dire ni blanche ni noire mais c'est le magicien qui en fait un usage  plus ou moins bon? Ou au contraire, il y a de base la magie "autorisée" la magie blanche, la magie "du Bien" et la magie "interdite", la magie noire, soit la magie "du Mal"?

    8) Le potentiel magique

    La magie évolue-t-elle? Si oui comment? Si non, comment se perfectionnent les magiciens? Est-ce que leurs sorts sont plus puissants? Est-ce qu'ils ont une "limite" de sorts causés par un manque d'un quelconque fluide ou d'une quelconque énergie pompée par l'utilisation de ladite magie un peu comme dans les jeux vidéo? Est-ce que les magiciens les plus expérimentés peuvent s’affranchir de certaines règles, par exemple l'utilisation (si elle était obligatoire) d'un objet ou d'une relique pour pratiquer la magie? 

    9) Les types de magie

    Relié au point 2 ce point-ci parle plutôt de fusion entre elles. Si vous faites cohabiter plusieurs types de magies, peut-on les fusionner? Y'a-t-il des magies inférieures ou elles sont toutes égales ou alors il y a juste une magie suprême qui s'élève au dessus des autres?

    10) Mélangez-moi tout ça!

    Croisez toutes les contraintes! Vous pouvez faire que la magie noire n'est utilisable que par l'élite ou bien que seule les filles peuvent manipuler ou qu'un objet magique n'est pas obligatoire ou que la magie vient d'une race d'êtres vivants différents des humains et l'ont apprises aux hommes ou pleins d'autres choses! Créer un monde magique est fastidieux mais fun! Vous pouvez choisir de faire ce que vous voulez! Vous pouvez même vous affranchir de tout ça, sortir des sentiers battus et vous éclater un max!

    Bien entendu, ce ne sont que des remarques, nous ne dirons pas que je suis la plus qualifiée pour vous dire quoi faire en matière de magie, mais si ça a pu aidé deux ou trois personnes dans leurs ouvrages, je suis contente. J'espère que vous deviendrez les prochains J.K Rowling ou Robin Hobb!

    [Eklabugs] Pourquoi il faut poser les bases de la magie pour mieux l'exploiter

    vous gérez!

    Parlons peu, parlons bien, parlons du projet Eklabugs, né de l'idée de trois bloggeuses de créer un rassemblement spontané de bloggeurs et bloggeuses désirant écrire un article sur un thème commun. La science-fiction, les films, la lecture ou encore les animaux, tout y passe et y'en a pour tout le monde! Le truc est simple, vous écrivez un article, absolument ce que vous voulez de la manière dont vous le voulez du moment qu'il soit en rapport avec le thème du mois et qu'ils soit scellé de la mention "Eklabugs", histoire de vous repérer. Puis, vous donnez le lien de votre article et vous attendez patiemment la fin du mois pour le poster. Et voilà! Il ne faut pas oublier de mettre le lien des articles des autres participants dans le vôtre, et c'est plié maggle! Avouez, vous kiffez l'idée? Moi j'ai adoré, parce que j'aime écrire des pavés, vous m'connaissez.

    Plus d'informations par ici > http://eklabug.eklablog.fr/

    De mon côté, je vous dis merci de m'avoir lue, ça fait plaisir. J'espère ne pas avoir dit de conneries, du moins pas plus grosses que celles que j'ai l'habitude de dire, je vous envoie des bises virtuelles et vous dit à une prochaine dans cette nouveau rubrique!

     

    _____________________

    Lisez aussi : 

    _____________________

    Je vous invite à lire :

    • Felicity Atcock (Sophie Jomain) pour les amateurs de surnaturel à base de sexe, de vampires et de lycans, garanti 100% pas comme Twilight, promis!
    • Arena 13 (Joseph Delaney) l'auteur de L'Epouvanteur (que vous devez aussi lire!) qui nous fait un savant mélange entre technologie et magie
    • La Chute du Guetteur (Marine Le Goascoz) très bonne série avec des personnages vraiment bons et une héroïne qui m'a tapé dans l’œil.
    • Les Ecriveurs (Frédéric Mars), véritable coup de cœur qui n'a pas eu un grand impact en France et mérite qu'on y jette un oeil.
    • Terrienne (Jean-Claude Mourlevat), un très beau roman fantastique qui vous promet que vous "ne respirerez plus jamais de la même manière"!
    • Les basiques Harry Potter et Le Seigneur des Anneaux, parce qu'il faut commencer par ses classiques!

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Novembre 2016 à 12:23

    Très intéressant ton article, j'ai appris des tas de choses sur la magie en fiction. Dans ta liste, il y a une nouvelle série que tu devrais du moins lire si tu ne connais pas déjà. Il s'agit de l'oeuvre d'une française, Christelle Dabot, la Passe-Miroir. Déjà deux tomes et pour moi c'est aussi bien que Harry Potter sinon même encore plus imaginatif. Difficile de faire un topo sans révéler l'intrigue mais je suis scandalisée que ces romans ne sortent pas du cadre de la francophonie et qu'il faille être anglosaxon pour bénéficier d'une véritable reconnaissance littéraire. Un prix ça ne suffit pas. Cette jeune femme le mérite (elle a écrit comme thérapie à son cancer) et franchement son univers est envoutant et totalement international.

      • Mercredi 30 Novembre 2016 à 13:57

        Merci beaucoup! :D

        La Passe-Miroir, je connais de nom, j'ai déjà vu le tome 2 chez mon libraire. Ça m'a l'air vraiment pas mal, je vais me les acheter alors, vu que tu ! C'est toujours un plaisir de sortir de l'ombre nos auteurs français, à ma petite échelle bien sûr, d'ailleurs la plupart des auteur(e)s que j'ai cité sont français/francophones.

      • Mercredi 30 Novembre 2016 à 15:18

        Oh oui, je t'assure que tu ne regretteras pas. L'auteur dit qu'elle vient de terminer le manuscrit du 3ème tome donc on peut espérer l'avoir l'an prochain mais probablement en fin d'année vu le temps de correction, d'impression et de commercialisation. Il faudrait le faire lire à beaucoup d'étrangers qui comprennent le français pour inciter les éditeurs à en acheter les droits et les faire traduire. Cette auteure mérite le succès international.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :