• Divergente Series (Veronica Roth) ou le concept gâché

    Ma note : 11/20

    Fiche Technique

    Titre original : Divergent Series

    Titre français : Divergente

    Genres : [Young Adult] Dystopie, Révolution, Action, Amour & Amitié, Guerre, politique

    Auteure : Veronica Roth

    Années : 2011 - 2017

    Pays d'origine : Drapeau des États-Unis Etats-Unis

    Nombre de tomes : 4+ 1 (1672+ ? pages cumulées)

    1. Divergente (Divergent)

    2. Divergent 2 : L'Insurrection (Insurgent)

    3. Divergente 3 : Allégeance (Allegiant)

    4. Divergente : Quatre (Four : A Divergent Collection) (tome 0)

    5. A Divergent Epilogue : We Can Be Mended (tome 3,5)

    Adapté : Oui, en films (voir la saga Divergente)

    Résumé: Des années après notre ère, les humains vivent cloîtrés entre les murs de la ville de Chicago. Si la paix et l'harmonie règnent, c'est grâce au système de Factions ayant été mis en place. Altruistes, Audacieux, Sincères, Fraternels ou Érudits, la société se divise en cinq grandes factions complémentaires et nécessaires à la bonne entente et à son bon fonctionnement. Chacun est prédestiné à rentrer dans une case et à ne jamais y sortir ou diverger. Sauf que Béatrice Prior, dite Tris, est Divergente. Une catégorie de personne ne rentrant dans aucune case préétablie par la société. Son secret peut la détruire, ou la sauver.

     

    Aaaaah, Divergente. Il ne se passe pas une journée sans que je ne croise le regard triste de cette trilogie, l'une des premières que j'ai achetée après une longue période sans lire aucun bouquin. Les livres me scrutent avec leurs petits yeux peinés. "Désolés d'être mauvais", semblent hurler leurs pages jaunis par le temps et la négligence. Je suis obligée de serrer les dents. Je veux bien vous pardonner, mais ça ne sera pas facile.

    Divergente tout comme Hunger Games ou l’Épreuve fait partie des dystopies young adult les plus lues et appréciées des dernières années. Sauf que Divergente à l'instar de l’Épreuve, bah... c'est très, très discutable. Scénario mal exploité, personnages bateaux, love story HYPER clichée... vraiment j'en fais des cauchemars la nuit.

    Mais d'abord, Divergente, c'est quoi?

    Eh bien bienvenue dans un monde où on met tout le monde dans des cases sociales. Ah, c'est déjà le cas? Oui mais ses cases régissent la société. Comment ça c'est aussi le cas en 2017? Non mais là, c'est poussé à l'extrême ! En effet, dans le joli monde de Divergente, chaque être humain possède une faction qu'il choisit selon ses aptitudes ou ses goûts. Altruistes, gentils et généreux, Audacieux, courageux et casses-cou, Érudits, intelligents et pointilleux, Fraternels, sympathiques et drogués proches de la nature, ou Sincères, vrai et justes. Ces cinq factions sont la clé de la société. Du coup gare à ceux qui ne rentrent pas dans le moule, parce qu'ils finissent Sans-Faction, en gros, SDF. Ou alors, ils finissent par partir en guerre contre le système de faction, par un "hasardeux" concours de circonstances. Exemple : Béatrice "Tris" Prior, ado de 16 ans qui après le Test censé lui révéler quelle faction lui irait le mieux, se rend compte que c'est une Divergente, traduction : qu'elle ne rentre dans aucun moule préétabli. Oups, la tuile. Du coup, la jeune Tris décide de quitter sa faction d'origine, les Altruistes pour aller s'enjailler chez les Audacieux qu'elle a toujours préféré. Sauf que voilà, comme on ne peut pas éternellement cacher sa Divergence, elle s'est attiré de gros ennuis, à elle et son entourage. Du coup, la petite Tris est en conflit contre le Système.

    Vous me direz "oui mais c'est comme ça dans toutes les dystopies YA, pas de quoi basher Divergente"... C'est vrai, sauf que Divergente c'est vraiment l'exemple de ce que j'appelle une mauvaise trilogie. Le tome 1 était vraiment excellent, honnêtement j'ai beaucoup aimé, même avec ses défauts. Le tome 2 a fait un peu descendre la mayonnaise mais reste bon, tandis que le tome 3 est une purge intersidérale. Littéralement une dispute de couple sous fond de guerre civile.

    ouais on sait, on a vu

     J'en veux beaucoup à Veronica Roth pour avoir gâché une idée géniale avec une héroïne qui possède le charisme d'un jambon-beurre et un love-interest aussi chiant que cliché. Sérieux, je vais cracher sur le Tris x Quatre longtemps, parce que ça a fait 90% des livres et c'est à 96% la raison de l'échec cuisant. Après y'avaient des persos cools qui n'ont pas la chance d'avoir un fond (Zeke, Uriah, Christina un peu aussi, Will putain de bordel de merde WILL, et bien d'autres), d'autres où on a l'impression que ce sont des connards juste parce voilà et d'autres... sans commentaire. Ainsi que des situations totalement nulles à en pleurer et des réactions plus qu'invraisemblables de la part des personnages. Ma seule joie reste quand même deux ou trois personnages un peu badass et la fin que certains méritent [SPOILERS] Tris, you won't be missed [/SPOILERS]. Honnêtement, pour une série qui a fait le tour du monde, Divergente ridiculiserait presque le genre en offrant une tour de clichés et de mièvreries d'adolescentes en manque après Twilight (alors là, pour bicther, j'ai bitché, sorrynotsorry).

    Cependant, il faut reconnaître à Divergente son audacieux (jeu de mot) épilogue, ses quelques personnages qui valent le détour (Jeanine, les vrais savent), de jolies couvertures et une histoire qui n'est pas SI mauvaise que ça. Eh puis je ne vais pas se mentir, la fandom de Divergente est vraiment marrante, et les blagues qui en sortent me plient à chaque fois en deux.

    Traduction :

    Prof : J'ai bien peur que vous ayez raté votre test de scien-

    Moi : Le Test. N'a pas. Fonctionné sur moi.

    Prof :

    Moi : Ils appellent ça la Divergence.

    Prof :

    Moi : JE SUIS DIVERGENT(E) ET JE NE PEUX ETRE CONTRÔLÉ(E) *saute par la fenêtre*.

     

    Pour conclure, je ne suis pas rancunière Veronica. A quelques jours de la sortie de ton nouveau livre Carve The Marks (Marquer les Ombres en France), je me demande encore si je peux faire l'impasse sur ce que tu m'as fait avec Divergente et te faire confiance pour ce bouquin. Après tout, tu as un peu piétiné une bonne idée, tu m'as assommée avec l'une des pires histoires d'amour de la littérature young adult, tu m'as aussi un peu ennuyée dans ton dernier tome (c'est un euphémisme), tu m'as fait aimer des personnages dont tu as oublié de leur donner une profondeur et tout ça, avec le point de vue de la meuf la plus chiante que j'ai jamais lue. Tu as tenté de t'excuser avec Divergente : Quatre (qui est cool mais sans plus) et avec We Can Be Mended, la fin vraiment finie de Divergente, que j'ignore si je pourrais et si je vais lire. Faut pas abuser. Cependant Vero, je dois reconnaître que Divergente a des qualités, c'est pour ça que je n'ai toujours pas vendu les livres, même si j'ignore si je les relirai un jour. Ta trilogie a fait le tour du monde, en a fédéré partout sur le globe, a même changé des vies, mais pas la mienne. Parce que je suis une Divergente, tes livres n'ont pas fonctionné sur moi et ton oeuvre ne peux pas me contrôler.

    Ma note : 11/20


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :