• Divergente : Différent, Décevant, Dangereusement hypé

    Ma note : 12/20

    Divergent

    Fiche Technique

    Titre français : Divergente

    Titre original : Divergent

    Réalisateur : Neil Burger

    Année : 2014

    Durée : 139mins (2h19)

    Acteurs principaux : Shailene Woodley (Beatrice Prior), Theo James (Quatre), Kate Winslet (Jeannine Matthews), 

    Adapté du livre : Divergent, Veronica Roth

    Société de production : Red Wagon Entertainment

    Pays d'origine : Drapeau des États-Unis États-Unis

    Genre : science-fiction, dystopie

    Synopsis : Tris vit dans un monde séparé en 5 factions ; Altruistes (sa faction d'origine), Érudits, Audacieux, Fraternel et Sincères. A 16 ans, elle doit faire un choix entre ces 5 factions qui sera décisif pour le restant de sa vie. Le problème, c'est que Tris est Divergente, elle ne rentre dans aucune des 5 catégories. Un secret qui peut la sauver, ou la tuer...

     

    Bienvenue dans le monde de Béatrice Prior, renommée Tris, jeune fille d'à peine 16 ans qui, en pleine fleur de sa jeunesse doit déjà prendre un choix catégorique pour sa vie : le choix de sa nouvelle faction. Choix pour le moins difficile car la belle est Divergente, elle ne rentre dans aucune catégorie. En effet, dans ce monde post-guerre qui classe les gens selon leurs "aptitudes" (la bonté pour les Altruistes, le courage pour les Audacieux, la sincérité pour les Sincères, la connaissance pour les Érudits et l'amitié pour les Fraternels), une fille "multifonctions", fait tâche. Pour le coup, l'histoire est originale. Bon, ça sent la dystopie genre :"C'est une saleté de régime totalitaire nom de Dieu ! On veut la révolution nous, monsieur ! Oui, c'est comme ça et pas autrement !", et tout ce bordel mené par une fille qui, dans le système français devrait plus s'intéresser à son BAC de français que sauver le monde - les Etats-Unis, du moins ce qu'il en reste.

    Bref, revenons sur Divergent, et sur le film. Car oui, comme d'habitude, le film Diverge beaucoup du livre (haha, allez rigole, je sais que tu souris derrière ton PC). Sans spoiler, je dirais qu'un gros bullshit risque de se produire dans le deuxième film vu qu'ils ont oublié un p**ain de personnage clé à présenter dans le premier film. Bref. Donc, résumons le parcours de Tris, livre versus film.

    D'abord, elle nous raconte sa vie, et un peu de l'histoire du monde. Oui, elle adore les Audacieux et rêverait d'y être, elle ne sent pas Altruiste et envie son frère Caleb qui lui, a un comportement tout à fait Altruiste. Elle se fait couper les cheveux et on a un échantillon de la dureté de la vie d'Altruiste. Non mais sérieux, juste deux minutes essayez de vous imaginer, d'imaginer votre vie en conditionnant l'utilisation de vitre miroir. C'est chaud hein ? Ne testez pas Altruiste donc.

    Ensuite, arrivent les tests et là aussi on voit que c'est pas la joie d'être Altruiste car on se fait tout le temps cracher dessus et sans le loisir de répondre. Mademoiselle veut s'interposer et là BAM, voici que débarque les Audacieux, la faction que Tris adule. Aaaaah, comme elle rêve être Audacieuse. Bon, on a un rapide cours sur ce qui s'est passé avant ce système de faction et HOP, Tris commence son test. Notez que dans le livre, il arrive quand même pas mal de trucs avant. Bon... pas des masses non plus, mais pour aider à la compréhension quand même, c'était important. Boum, Tori lui injecte un sérum, encore une fois sans les blablas du livre et Tris plonge dans une hallucination. Dans le livre, il y en avait trois, et pas juste un clebs et une reproduction enfantine de Tris, mais bref, je ne dirai rien.

    Tris est maintenant au courant de sa Divergence et ô rage, ô tristesse, elle est si, si non conforme. Une scène d'hypocrisie entre son frère et elle plus tard, on arrive à la Cérémonie du Choix.

    Le lendemain à la Cérémonie du Choix, après avoir tant hésité, Tris choisi sa faction préférée. Quelques passages du livres ont été sautés, et sans vous spoiler, Tris est maintenant une initiée Audacieuse (oui, ce n'est pas du spoil) qui de fil en aiguille prouvera à ses camarades et à Quatre, son instructeur que c'est pas parce qu'on est "petite", blonde et Altruiste qu'on est pas aussi THUG que les autres. Et la petite, elle en a du caractère.

    Et d'ailleurs, en parlant de Quatre... vous savez, Quatre (non pas le chiffre), le jeune homme au regard toujours pensif et ténébreux. Bref, le gars devant agenouillé sur l'affiche. Eh bien ce Quatre là, je vous laisse deviner quel rôle il obtient attention roulements de tambours.... LE RÔLE DU PETIT-AMI, OUI EXACTEMENT ! Et, encore un problème que j'ai avec les dystopies, c'est les histoires d'amour. Y'a des dystopies où, ça va, l'histoire d'amour est pas trop ennuyeuse et pas trop cliché mais là... sérieux ça se voyait non seulement à 200km à l'heure, mais en plus...LOL quoi de toutes les belles femmes Audacieuses, il a fallu tomber sur la frêle petite Tris, fraîchement débarquée du Nord !

    Entre Initiation, amour torride, amis, mort, complot, scénario à chier, on en oublie le plus important, LE FIGHT!

    Alors  côté action sachez que Divergente premier du nom n'est pas Tekken. Tris passe la plus grande partie de son temps à douter, réfléchir, chialer et nous narrer quelques passages ma foi dénués d'intérêt. Il y a des tressauts d'action entourés de vingt chapitres de parlote, donc bien sûr le film a fait ce qu'il a pu. Seul souci, c'est que son mieux n'est pas suffisant. Même si on a droit à des jolies scènes d'action, dynamiques et réelles, bah... désolée, je suis restée sur ma faim. Et puis punaise c'est quoi cette position?!

    Ce que je regrette, c'est le manque considérable de respect à l'histoire. Si Divergente n'est pas ma trilogie préférée (ooooh, loin de là), on a une histoire plutôt logique avec des personnages plutôt cools. Là, par manque de budgets, on vire des persos qu'on pensent mineurs mais qui sont essentiels, on prend pas le temps d'en présenter d'autres et on en change d'autres. L'histoire devient un gros n'importe quoi, ça va trop vite et quelqu'un qui n'a pas lu les livres est soit passé à côté de l'histoire, ça a passé son temps à se dire "putain c'est qui elle?", "c'est qui lui?!", "c'est qui eux?!". 

    Je ne parlerai même de la fin qui est un énorme manque de respect aux livres. 

    Si je ne vais pas saluer les talents d'actrice de Shailene Woodley qui m'ont clairement déçue, je ne peux que m'incliner devant les choix musicaux tout à fait adéquat et que j'ai beaucoup aimé (big up Woodkid  <3). On ne va pas cracher sur la beauté du film notamment lors que hallucinations, les couleurs sont belles et les scènes sont très bien construites, mais Divergent est un de ces films aux courbes parfaites mais vides de sens.

    Si le casting essaie un peu de respecter l'allure des personnages, on notera le fail d'un détail qui pourtant n'en est pas un, Zoe Kravitz (Christina) est plus petite que Shailene Woodley ce qui est d'une part erroné (Tris est censé être plus petite et fine que tout le monde), et qui est genre dérangeant quand pendant 450 pages on insiste sur la taille réduite de Tris. Désolée Shailene, mais je ne t'aurais personnellement jamais imaginée en Tris, je me complais à l'imaginer telle présentée sur l'une des couvertures française du premier tome.

    Pleure pas Shaishai :'(

    En bref, Divergente, le film aura pour moi été une petite déception. Si je ne me suis pas endormie devant, en revanche j'ai été déçue du scénario passé à la moulinette, du casting et de son dénouement pathétique. Sachant que sur toute la série le tome 1 est le seul que j'ai adoré, j'espère vraiment que la suite sera meilleure, croisons les doigts.

    Ma note : 12/20


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :